vendredi 28 février 2014

Promenade en montagne

Ce matin, nous sommes montés tout là haut dans la montagne et c'est au son de nos pas qui crispent  dans la neige que nous avons fait  notre ascension sous le soleil...
 Virgile est quelque fois un peu essoufflé, alors son papa le tire sur la luge ou le prend dans ses bras.
Et puis nous poursuivons au chant des oiseaux, Emmanuel les appelle les choucas.
 Au loin, on voit un bouquetin surgir de nulle part, s'échapper plus loin dans les bois de mélèzes.
 Ce sont les seuls sapins qui perdent leurs épines en hiver, alors la forêt apparaît comme toute dénudée, presque à poil!
 La nature est si belle par ici QUE nous ne nous lassons jamais de partager ses espaces, son paysage, son air si bon et si pur, regénérant tout notre corps et notre esprit.
La promenade commence par le village, en déanbulant entre les vieux chalets à l'architecture typique de cette région des Hautes Alpes et la piste poursuit sur un superbe chemin enneigé qui va bientôt surplombé tout le village et le paysage. 

POINTure 44 pour ses chaussures de montagne achetées à New York à BrOOKLyn dans un dépôt vente si tendance dans le quaRTIer!
Seuls Virgile eT son papa ONT poursuivi jusque là-haut en luge, à pied ou porter dans les bras. Achille et moi les avions abandonnés en si bon chemin pour quelques heures de ski.
C'est au pied d'un pin que nos deux compères se sont retrouvés pour une petite halte bien méritée au soleil.
Quelques biscuits au chocolat sortis de la doudonne, ont suffi à ce goûter imprévu  au  petit bonhomme de bleu vêtu, dans ce paradis blanc...
Le soir, juste au moment où le soleil aVAIT bu là-bas derrière la montagne,
mONSIEur V ne sait pas laisser prier pour piquer un énorme somme bien mérité dans les bras de sa maman retrouvée !








lundi 24 février 2014

Rendez vous au Refuge des cimes

Emmanuel nous a rejoint au refuge, aprèS  une BELLe et longue promenade avec Virgile tandis que j'ai skié avec AChillE.
 Le poêle Godin tourne à plein régime et ce soir c'est daube d'agneau à la Cime.
 Les chaussettes de Virgile ont séché sur le pôele, le temps d'un jus de pommEs aux épices pour les grands et d'un chocolat chaud pour les petits.
Je pense même qu'ils n'ont pas su résister à une autre crêpe Nutella ET chocolat poudre pour le petit au son du piano quand le propriétaire s'est mis à jouer du Mozart.
 en pleine montagne, tout peut bien arriver quand on est bien...
ET puis Achille et moi sommes repartis skier au moment où le soleil commençait à boire derrière la montagne...
   
C'était notre rendez-vous au Refuge des Cimes cet après-midi quand Emmanuel et Virgile nous ont rejoints.